Crise sécuritaire : le Sanmatenga enregistre 40% des déplacés internes du pays

0
132
Des personnes déplacées internes au cours d'une opération de distribution de vivres à Kaya

Le nombre des personnes déplacées internes ne fait que croitre et rien ne semble pouvoir arrêter ce flux migratoire interne. Les chiffres des personnes déplacées internes publiés régulièrement par le Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR), confirment cette tendance. Le bilan fait au 31 janvier 2021, dénombre 1 097 462 personnes déplacées internes, soit une augmentation de 22 469 personnes par rapport aux statistiques du 31 décembre 2020 qui indiquaient 1 074 993 individus.

La province du Sanmatenga vient en tête des provinces qui accueillent le plus de personnes déplacées internes. La province du Sanmatenga, à elle seule, enregistre 40% des migrants internes recensés par le CONASUR. En ce qui concerne les provinces de provenance de ces déplacés, le Sanmatenga occupe la deuxième place juste derrière le Soum et avant le Séno.

La population des personnes déplacées internes est composée de 53% de femmes contre 47% d’hommes. Les moins de 15 ans représentent environ 55% des déplacées.

Répartition des personnes déplacées internes par région

Régions                                                                        Pourcentage (%)

Centre-Nord………………………………………………………40,0

Sahel……………………………………………………………….32,2

Nord…………………………………………………………………7,7

Est………………………………………………………………….. 7,2

Boucle du Mouhoun ……………………………………………….4,1

Centre-Est ………………………………………………………….2,7

Hauts-Bassins………………………………………………………1,9

Plateau Central…………………………………………………….1,4

Centre-Ouest……………………………………………………….1,0

Cascades ……………………………………………………………0,8

Sud-Ouest …………………………………………………………0,7

Centre-Sud ………………………………………………………..0,4

Centre ………………………………………………………………0,1

Kayakibare.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici