ONI : le centre de production des CNIB de Kaya opérationnel

0
338
L’antenne de Kaya produit 1000 CNIB par jour

Kaya, cité des cuirs et des brochettes au coura coura dispose désormais d’un centre de production de cartes Nationales d’Identité (CNIB). L’antenne régionale de l’Office national d’identification (ONI) du Centre-Nord a été officiellement ouverte ce vendredi 16 avril 2021 sous le patronage de Ousséni Compaoré, ministre de la Sécurité et sous le parrainage de Bachir Ismaël Ouédraogo, ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières.

La cérémonie s’est déroulée à la Cité des forces vives à de Kaya en présence des autorités locales et des populations sorties nombreuses pour être témoin de l’effectivité de la production des CNIB sur place. L’ouverture de cette antenne met ainsi fin aux difficultés des populations pour se faire établir la carte nationale d’identité (CNIB).

La coupure symbolique du ruban a été un temps fort de la cérémonie

Fonctionnelle depuis le 29 janvier 2021, l’antenne de Kaya couvre 41 centres d’enrôlement à travers les régions du Centre-Nord et du Sahel. Avec un potentiel de production de 1 000 cartes par jour, elle a déjà traité 49 033 demandes et délivré 25 499 CNIB, à la date du 16 avril a révélé Emmanuel Nikièma, le Chef d’antenne.

« La CNIB est un élément d’état civil. Elle est si importante qu’elle vous suit partout. Elle vous accompagne partout. » affirme le ministre Ousséni Compaoré qui se dit fier du déploiement de l’ONI sur le territoire national, remplissant sa mission essentielle qui est d’identifier tous les burkinabè en leur délivrant des cartes nationales d’identité.

L’équipe de Kaya dit être avertie de la forte demande liée au déplacement massif des populations

Pour Aristide Béré, directeur général de l’ONI, son institution dont la mission régalienne est d’identifier tous les burkinabè en leur délivrant des CNIB, dispose de 376 points d’enroulement repartis sur le territoire national. L’ONI travaille à se rapprocher d’avantage des populations. Le directeur de l’ONI a rassuré que l’antenne de Kaya verra sa capacité de production augmentée dans les jours à venir.

Le parrain Bachir Ismaël Ouédraogo, exprimant sa satisfaction a salué l’initiative de l’ONI et a appelé les populations bénéficiaires à fréquenter massivement cette antenne pour se faire établir le sésame qu’est la CNIB.

Kayakibare

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici