72 heures de la policière de Kaya : les violences faites aux femmes et des filles décriées

0
385

Le gouverneur du Centre-Nord, Casimir B. Séguéda a lancé ce jeudi 22 avril 2021 à Kaya, les soixante-douze heures de la policière de Kaya. Placées sous le signe de la cohésion avec les déplacées internes, ces journées ont été coparrainées par Mme Mariam Douamba, Directrice régionale de l’environnement et par M. Samuel Bamogo, Président de l’Action communautaire pour le développement du Centre-Nord (ACD/CN).

Le sergent-chef de police, Mme SANDOUIDI/KAFANDO L. Adèle (micro) et ses consœurs sont sensibles aux violences faites aux femmes

C’est sous le thème « la policière de Kaya et les personnes déplacées internes et la cohésion sociale et la lutte contre les violences faites aux femmes et aux jeunes filles » que la section police féminine de la direction régionale de la police nationale déroulera des activités au profit des populations en général et des personnes déplacées internes en particulier.

Le gouverneur Casimir B. SEGUEDA procédant au lancement de la campagne d’enrôlement des femmes déplacées internes pour l’établissement de leur CNIB

Selon le sergent-chef de police, Adèle Sandouidi /Kafando, les trois jours seront meublés d’activités dont une émission radiophonique, des contrôles routiers suivis de sensibilisation sur le code de la route, une campagne d’enrôlement massif de CNIB au profit des femmes déplacées internes, dépistage de cancer du sein et du col de l’utérus, sensibilisation sur le mariage forcée et précoce, actions de salubrité.

Les parrains appellent les populations ……

Selon les organisatrices, les 72H de la policière permettra, aux populations civiles en général et aux personnes déplacées internes en particulier, de s’imprégner des conditions de vie et de travail des agents de police, de renforcer davantage le dialogue, les mécanismes de redevabilité ainsi que la coopération entre elles et les policières.

…et les femmes en particulier à participer massivement aux activités des 72H

 

La marraine a lancé un appel aux populations, notamment aux femmes à participer massivement aux différentes activités que la cellule féminine déroulera à leur profit. « Je vous invite particulièrement à vous investir et à collaborer franchement avec la police pour mieux lutter contre les différentes formes de violences dont nous sommes victimes en tant que femme. » a-t-elle insisté.

Kayakibaré

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici